Comprendre la courbe de température

La courbe de température est une méthode simple qui permet de prendre connaissance de votre cycle et d’identifier avec précision le jour de l’ovulation. Il s’agit donc d’une précieuse aide lorsque l’on souhaite débuter une grossesse et déterminer la bonne période pour le faire.

La méthode de la courbe des températures

courbe de temperature

Cette méthode, aussi appelée technique symptothermique, possède de nombreux avantages. Elle permet de définir avec précision la date de l’ovulation. Il est également possible de mieux connaître son calendrier menstruel. En utilisant cette technique chaque mois, vous serez en mesure d’optimiser vos chances de tomber enceinte. Cette méthode est fiable et vous aidera à démarrer rapidement une grossesse ou de lutter contre les difficultés pouvant être rencontrées lorsque l’on essaie de tomber enceinte.

Le fonctionnement de cette méthode

La courbe permet de connaître la période exacte d’ovulation. Durant un cycle, il existe une période de température basse, et une autre où la température est plus élevée. L’ovulation intervient alors à l’instant ou la température basse devient haute. Cela se produit vers le quatorzième jour après le premier jour des règles.

Réaliser sa courbe de température basale permet de connaître le moment de l’ovulation, mais a posteriori. Il est ensuite possible de se baser sur les données collectées pour établir son jour d’ovulation et programmer un essai. La courbe permet aussi de connaître la régularité et la durée des cycles menstruels.

Réaliser la courbe de température

Pour réaliser correctement la courbe de température, il est possible d’imprimer des petits tableaux déjà préparés. Ensuite, il faut démarrer la prise de la température le premier jour des règles, soit au début du cycle.

Ensuite, il vous faut prendre votre température au réveil, à jeun et avant même de vous être levée. En effet, il vous suffit de poser un pied à terre pour que votre température grimpe de quelques dixièmes. Notez la température observée sur la courbe, au dixième près. Placez une petite croix sur votre courbe tous les jours. Dès lors qu’elles auront toutes été notées, il vous faudra les relier pour obtenir une courbe. La précision est un élément indispensable pour rendre votre courbe suffisamment lisible pour identifier votre ovulation.

Quelques conseils supplémentaires

Lorsque vous réalisez votre courbe de température, la précision est essentielle. Sans elle, il sera impossible d’identifier avec précision la période d’ovulation et tous vos efforts pourraient être vains. Il faut prendre votre température de façon rectale durant deux minutes au minimum. La prendre sous le bras est déconseillé, parce que la donnée obtenue ne sera pas suffisamment précise.

De plus, il peut être intéressant de notifier les rapports sexuels intervenus dans le mois de la prise de température.

Chaque prise de température doit être précédée d’un sommeil long de six à huit heures. Si vous n’avez dormi que quatre heures ou moins, précisez-le sur votre tableau. Il en est de même si vous avez bu de l’alcool, si vous êtes stressée ou bien malade. En effet, la prise de médicaments peut altérer votre température.

Pour réaliser votre courbe de température, utilisez un thermomètre numérique basal. Il est préférable d’éviter les modèles numériques très rapides qui ne seront pas aussi fiables et précis que les modèles basiques. Si vous utilisez un ancien thermomètre à mercure, il vous faudra le secouer la veille de la prise de température pour faire tomber le mercure. Enfin, pour plus de précision dans les relevés, utilisez toujours le même thermomètre et toujours la même méthode de prise de température (buccale ou rectale). Changer de matériel ou de méthode pourrait grandement affecter la fiabilité de la courbe et entamer vos efforts pour tomber enceinte.

Comprendre la courbe de température
5 (100%) 3 votes