L’ovulation

L’ovulation est souvent assimilée à un processus inflammatoire.

L’antre augmente de volume en se remplissant de liquide et des remaniements structuraux sous régulation hormonale sont observés au niveau de follicule.

Le cumulus oophorus est libéré dans l’antre et il y a rupture de la paroi folliculaire et rupture de la paroi ovarienne. La rupture de la paroi ovarienne se fait au niveau d’une zone appelée stigma qui apparaît bombée et plus clair.

Voir l’article sur la période d’ovulation.

Au moment de l’ovulation

L’ovocyte entouré de sa zone pellucide et le cumulus oophorus sont libérés. Cela représente entre 3000 et 6000 cellules libérées au moment de l’ovulation.  Du liquide folliculaire est évacué en même temps que l’ovocyte. Chez certaines femmes, l’ovulation peut être associée à une sensation douloureuse due à la rupture de la parois ovarienne.

Calculer sa date d’ovulation

Captation de l’ovocyte

L’ovocyte est libéré dans la cavité péritonéale. Bien qu’il puisse se perdre dans la cavité péritonéale. Il existe une adaptation physiologique facilitant sa captation. Il s’agit de franges situées à l’extrémité de la trompe utérine qui vont venir coiffer l’ovaire au moment de l’ovulation ce qui favorisera la récupération de l’ovocyte par la trompe utérine.

 

L’ovulation
4.33 (86.67%) 3 votes